Tout savoir sur le crédit d’impôt pour l’isolation des combles

crédit d'impôt

Les travaux d’isolation thermique sont rendus de plus en plus faciles grâce aux pouvoirs publics. Dans une optique écologique et environnementale, ces derniers offrent aux particuliers, la possibilité de profiter de différentes aides et subventions dan le cadre de la transition énergétique de leur foyer. L’une des plus intéressantes est le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), un dispositif qui permet de bénéficier d’une déduction fiscale de 30% pour ses travaux de rénovation et de performance énergétique. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Pourquoi isoler ses combles ?

30% des déperditions de chaleur s’effectuent par la toiture au sein d’une maison. Lorsque l’on veut améliorer son isolation, les combles vont donc être la partie du logement à rénover en priorité. Les travaux d’isolation seront différents en fonction de vos types de combles (aménagés ou perdus), du choix de l’isolant (par flocons soufflés ou blocs déroulés), mais ces différences n’influent en rien sur le montant du crédit d’impôt auquel vous pouvez prétendre. Pour profiter des travaux d’isolation thermique au moindre coût, cliquez ici.

Les critères d’éligibilité pour le crédit d’impôt

Tous les particuliers peuvent profiter du crédit d’impôt à 30%. Il suffit simplement de respecter quelques conditions d’éligibilité :

  • être résident fiscal et vivre sur le territoire français
  • être le propriétaire ou le locataire d’une résidence principale depuis plus de deux ans (le lieu des travaux)
  • faire appel à un artisan ou une société qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement)
  • répondre à des indices de performance énergétique précis en fonction des travaux effectués

Si vous réunissez tous ces critères, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale de 30% sur tous vos travaux de rénovation énergétique et, notamment, sur l’isolation de vos combles.

Le crédit d’impôt : pour quels plafonds de dépenses ?

Le prix d’isolation de combles, qu’ils soient aménagés ou perdus, est assez important. Mais, grâce au crédit d’impôt pour la performance énergétique, il peut sensiblement diminuer. En ce qui concerne les plafonds de dépense, ils sont limités à 8 000 euros pour un individu seul et 16 000 euros pour un couple. Ensuite, 400 euros sont ajoutés par enfant supplémentaire. Ces plafonds sont appliqués pour 5 ans et peuvent être renouvelés une fois la période arrivée à son terme. Bien sûr, le crédit d’impôt peut également être utilisé pour d’autres travaux d’isolation. Pour isoler les murs, les ouvertures, les sols… Cependant, ces travaux restent secondaires tant que vos combles n’ont pas été réaménagés. L’intérêt principal de ces aides octroyées par l’état, c’est qu’elles vous permettent de rénover votre maison au moindre coût. Vous faites ainsi des économies à long terme, en minimisant vos investissements de départ. Vous n’en retirez que des avantages.