Comment réduire ses impôts avec la loi Pinel ?

impôts avec la loi Pinel

Le dispositif Pinel établi en 2015 a pour objectif de promouvoir et réglementer l’investissement immobilier locatif. La loi Pinel 2018 est un facteur important, car elle permet de privilégier le développement économique du pays. Depuis sa mise en place, l’investissement en loi Pinel a permis de faire apparaître différentes dispositions ainsi que des avantages supplémentaires garantissant une réduction d’impôt. Quelques changements ont été mis en place pour intéresser ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif.

Quelques détails sur la loi Pinel 2018

La loi Pinel est accessible aux contribuables domiciliés en France. L’investissement en immobilier locatif concerne toute personne qui souhaite devenir propriétaire d’un bien neuf afin de le louer. Chaque propriétaire de biens qui loue son logement peut potentiellement bénéficier de cette loi utile pour défiscaliser son investissement. La défiscalisation sera rattachée au montant final de l’impôt que le contribuable devrait payer. Grâce à ce système rendant accessible l’investissement dans l’immobilier, les propriétaires bailleurs peuvent déduire 12 % du montant d’achat du logement lorsqu’il loue le bien pendant 6 ans.

La diminution fiscale s’élève à 18 % quand le contrat de location dure 9 ans et 21 % lorsqu’il s’agit de louer un bien pendant 12 ans. Pour jouir de cet avantage, il est important de respecter un certain nombre de critères. L’investissement en loi Pinel est limité à 300 000 €. Bénéficier du dispositif Pinel en investissant dans un appartement ou maison neuve, en faisant construire une maison ou en devenant propriétaire d’un appartement en état d’achèvement. Le logement neuf doit se trouver dans des zones précises. Les zones A, A bis, B1 et B2 font partie des zones éligibles à la loi Pinel 2018.

Précisons que le zonage découpe le territoire français pour favoriser un développement équitable de l’immobilier. Pour en bénéficier, il faudra rechercher des locataires correspondant à un plafond de ressources déterminé et pratiquer le plafonnement des loyers. Pour avoir quelques nouveautés sur la loi Pinel 2018, visiter le site reduire-ses-impots.net/.

Investir dans l’immobilier et bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu

Le mécanisme de l’investissement en loi Pinel permet d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant d’une réduction de l’impôt sur le revenu. En bénéficiant de la loi Pinel, les propriétaires-bailleurs pourront optimiser leurs impôts en 2018. En s’engageant dans l’immobilier locatif neuf, le contribuable pourra défiscaliser une partie de son placement. Le principe de cet investissement immobilier locatif permet de profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 6000 €/an.

Cette diminution de taxe convient à plusieurs contribuables puisque les conditions sont facilement accessibles. La spécificité de la loi Pinel est que ce dispositif de défiscalisation convient pour un maximum de logements et que le plafond au mètre carré est de 5500 €. Le logement concerné par ce dispositif pour investir dans l’immobilier locatif s’adresse à une location en qualité de résidence principale. La diminution d’impôt s’adresse aux locataires dont les revenus fiscaux ne dépassent pas un certain seuil. Le loyer du bien à louer sous le régime Pinel est d’environ 20 % moins chers que celui du marché de l’immobilier.

Différence entre déduction d’impôt et réduction d’impôt

La déduction d’impôt est prélevée avant le calcul de l’impôt. Il s’agit de la principale différence avec la notion de réduction d’impôt. Bien que l’aide fiscale a pour objectif final de permettre aux contribuables de payer moins d’impôt, la particularité de la déduction d’impôt est que son calcul se fait avant la déclaration du montant à déclarer.

À titre de comparaison, la déduction d’impôt s’applique sur un revenu catégoriel tel que des frais professionnels. La déduction concerne également le revenu brut global, il peut s’agir d’une pension alimentaire pour les enfants. Contrairement à la réduction d’impôt, la déduction allège la facture fiscale. Elle n’est d’aucune utilité si l’on n’est pas imposable.