Déclaration impôt étudiant : obligation et dérogation

Les jeunes ont droit à des avantages en termes d’imposition. Ces avantages touchent les jeunes apprenants qui sont indépendants fiscalement ou rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Les jeunes de moins de 26 ans encore étudiants bénéficient d’une exonération d’impôt sur les salaires limités à 4373 € en 2016.

Déclaration d’impôts des étudiants : quels revenus doit-on déclarer ?

En principe la déclaration d’impôts des étudiants est obligatoire. En effet, d’après les règles fiscales, chaque personne physique majeure doit remplir une déclaration d’impôt sur le revenu. Cette règle est obligatoire même si on ne perçoit aucun revenu. Toute personne ayant 18 ans révolus au 1er janvier de l’année d’imposition doit remplir une déclaration de revenus qui lui est propre au titre de l’année d’imposition concernée.

Les personnes physiques de 18 ans révolus peuvent sous condition bénéficier d’une dérogation leur permettant d’échapper à l’obligation de déclarer personnellement le revenu. Cette dérogation touche les personnes physiques, étudiants âgés de moins de 25 ans au 1er janvier de l’année d’imposition concernée.

Comment entreprendre une déclaration d’impôts étudiants ?

L’étudiant doit respecter les règles fiscales qui lui sont propres. Il doit dans ce cas déclarer certains revenus. Les apprenants qui exercent une activité salariale en parallèle avec leurs études doivent déclarer leur salaire dans leur déclaration d’impôts ou celle de leurs parents lorsqu’ils sont rattachés au foyer fiscal de ces derniers.

La déclaration de revenus est valable pour n’importe quelle catégorie de contrat CDD, CDI, emploi saisonnier, emploi journalier, indemnités de stage… Précisons que les revenus fonciers, revenus de capitaux mobiliers ainsi que d’autres revenus de toute nature perçus par l’étudiant sont également imposables. Des indemnités de stage sont toutefois exonérées d’impôt sur le revenu lorsque le montant perçu en un an est moins de 3 fois le montant du SMIC mensuel soit 4373 € en 2016.

Les informations à déclarer aux impôts quand on est étudiant

Les étudiants qui ont perçu en un an un revenu inférieur à 4373 € soit l’équivalent de 3 fois le montant du SMIC mensuel n’ont pas à déclarer leurs revenus. Si le revenu dépasse ce plafond, les étudiants pourront déduire la somme de leurs revenus déclarés. D’autres éléments n’ont pas besoin d’être déclarés. C’est le cas de la prime d’activité mise en place en janvier 2016, des indemnités liées au service civique ou toute autre information de volontariat, la bourse du CROUS. Toutefois les étudiants qui ont droit à des bourses d’études pour des travaux de recherche doivent les déclarer.