Défiscalisation : guide pour réduire ses impôts

Guide pour réduire ses impôts

Actuellement, la pression fiscale notamment l’impôt ne cesse d’augmenter. En effet, de nombreuses personnes cherchent des échappatoires pour régler ce problème très complexe. Certains réussissent à trouver des moyens, mais dans la plupart des cas, cela reste provisoirement. Voici donc quelques solutions pratiques pour vous aider à réduire vos impôts.

Financez les PME

Pour réduire ses impôts, le financement des petites et moyennes entreprises est très apprécié par un grand nombre, personnes qui veulent atténuer cette charge. Bien entendu, depuis quelque temps, des avantages fiscaux ont été mis en place par le législateur afin d’inciter les investisseurs à financer les PME. Sur le marché, vous pouvez trouver plusieurs types de dispositif de PME et de nombreuse offre qui pourront vous aider pour votre défiscalisation. En effet, à l’exemple d’ISF PME qui est un dispositif très reconnu et très pratiqué actuellement pour la défiscalisation. Effectivement, celui-ci peut présenter de nombreux avantages en ce qui concerne la réduction d’impôt. Avec ce financement, vous pouvez par exemple réduire votre charge fiscale jusqu’à 18 % du montant versé dans une PME. Le plafond de versement de cette PME varie en fonction de la situation matrimoniale du souscripteur. Bien évidemment, si la personne est célibataire, le plafond de financement est environ 20 000 euros. Et si celle-ci est en couple, la limite d’investissement de 40 000 euros. Pourtant, il faut que vous sachiez que cette limite peut être dépassée si vous voulez profiter totalement de votre investissement. Par ailleurs, cela vous offrira d’énormes avantages fiscaux notamment sur les 4 ans qui suivent votre financement. En outre, il est toutefois plus pratique de faire appel à un spécialiste pour ce type de financement. Julien Vautel de la société Hédios peut vous être une aide très précieuse si vous souhaitez procéder à ce système de défiscalisation.

L’épargne pour la retraite

Le Plan d’Épargne Retraite ou abrégé PER est une solution très pratiquée actuellement par les personnes qui souhaitent bénéficier d’une défiscalisation. Il s’agit d’un support d’investissement qui a été créé en 2019 par une loi Pacte. D’après son nom, le PER a donc principalement pour but d’offrir à un investisseur un moyen d’obtenir une retraite supplémentaire. Bien sûr, lorsque le souscripteur ou le signataire sera retraité, elle sera versée sous forme de rentes ou de capital jusqu’au décès de ce dernier. En effet, le PER a pour rôle de diminuer le revenu imposable au souscripteur. Mais aussi, il permet de baisser la somme de l’impôt en le soulageant des charges fiscales notamment l’impôt de l’épargnant. Cette méthode de défiscalisation peut aussi être considérée comme des cotisations qui sont versées chaque année civile. Par ailleurs, il faut savoir que les avantages fiscaux prévus par la loi de finances liée à un placement dans un PER sont très importants puisque les réductions fiscales ne sont pas soumises dans le plafonnement des niches fiscales. D’autre part, en cas de décès de l’épargnant ou du souscripteur, la transmission de taxation varie en fonction de la liaison entre ce dernier et le bénéficiaire indiqué. Pour un conjoint par exemple, il y a une exonération de droits qui se déroule durant la période de rente ou durant la période d’épargne. Par ailleurs, dans le site Hédios dirigé par Julien Vautel, vous pouvez trouver de nombreuses offres très intéressantes concernant ce système d’épargne.

Utilisez la loi Pinel

La loi Pinel peut également être une alternative efficace pour vos problèmes fiscaux. Il s’agit en général d’un élément de base des incitations fiscales créée par l’État afin d’amoindrir la carence concernant les logements creusés chaque année. Sur ce, il est à savoir qu’environ 300 000 logements sont creusés en France tous les ans. Un cas causé par l’augmentation de la population ainsi que de l’espérance de vie. Pour un grand nombre d’investisseurs, la loi de Pinel reste la meilleure opportunité de régler leurs problèmes d’impôts. En effet, elle répond aux besoins de ces derniers en leur offrant un moyen de louer ou de revendre facilement leur bien immobilier. Bien évidemment, la loi de Pinel comprend l’investissement d’un montant d’environ 300 000 euros dans l’immobilier neuf du bâtiment de basse consommation ou BBC. D’ailleurs, il permet de mettre en location un bien à destination de logement d’un locataire. Sachez qu’avec ce placement, vous recevrez un pourcentage d’environ 12 % jusqu’à 21 % du montant de l’immobilier. Un pourcentage qui est soutiré des frais de notaire en fonction du délai dans lequel vous louez votre bien. Si par exemple vous souhaitez acheter un T2 de 300 000 euros, dans 12 ans, vous bénéficierez de réduction d’impôt d’environ 63 000 euros soit 5 250 euros par année.

L’emploi à domicile

Il est également possible de réduire ses impôts en utilisant la technique de service ou d’emploi à domicile. En effet, les crédits d’impôt peuvent vous offrir une solution à long terme concernant votre défiscalisation. Dans ce type de défiscalisation, il est possible d’économiser jusqu’à 50 % de votre impôt. Bien évidemment, si par exemple si vous employez un jardinier à domicile, vous pourrez réduire le montant de votre impôt jusqu’à 50 % de son salaire. Si ce dernier est payé 200 euros, votre impôt sera donc réduit à 100 euros. Parfois, ce type de réduction d’impôt est confondu par plusieurs personnes. Vous devez donc déterminer s’il s’agit d’un crédit d’impôt ou réduction d’impôt. Pour ce faire, notez que la réduction d’impôt est non remboursable si la personne ne paye pas d’impôt. À l’inverse, pour un crédit d’impôt, il faut savoir qu’il est toujours remboursé, quelle que soit la situation. Bien évidemment, cette méthode de défiscalisation permet donc de bénéficier tous les avantages d’un crédit d’impôt.