Qui peut léguer à l’Institut Pasteur de Lille ?

Institut Pasteur

Créé en 1887, Institut Pasteur est une fondation dont la principale mission consiste à dépister, prévenir et guérir des maladies. Une grande partie des recherches est consacrée à l’étude des maladies infectieuses, notamment les plus meurtrières à l’instar du COVID. Toute l’équipe œuvre donc pour veiller à la bonne santé du public. Vous souhaitez offrir un don après votre mort ? Sachez que vous pouvez faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille.

Un legs : c’est quoi au juste ?

En général, la majorité de l’héritage revient de droit aux héritiers. Cependant, grâce au testament, il est possible de désigner une autre personne ou une organisation (fondation, association, etc.) qui bénéficiera d’une partie ou de la totalité de son patrimoine. C’est ce qu’on appelle « legs ». Le contenu de ce document est irrévocable. Par conséquent, personne ne peut le changer et même les descendants doivent respecter les volontés du défunt.

Un legs consiste à transmettre la totalité ou une partie de son patrimoine à une personne autre que ses descendants ou à une organisation. Il s’agit d’une disposition figurant sur un testament. Le legs permet de donner vie aux projets et volontés du défunt. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de l’Institut Pasteur.

Actuellement, on peut classer les legs en trois catégories. Avec le legs universel, il est possible de donner l’ensemble de ses biens à un ou plusieurs bénéficiaires. Dans ce second cas, les légataires perçoivent une part égale. Le legs à titre universel permet de donner une partie de ses biens à une personne ou un organisme. Enfin, il y a le legs particulier qui permet de céder des biens spécifiques. On tient à noter que le propriétaire est en mesure d’inclure ces trois types de legs dans son testament si tel est son désir.

Qui peut donner un legs à l’Institut Pasteur ?

Via un testament, vous avez la possibilité de léguer des biens à l’Institut Pasteur de Lille. Toutefois, ce document vous permet de transmettre une partie ou l’intégralité de votre patrimoine. Il peut s’agir d’une somme d’argent, de bijoux de valeur, de biens immobiliers, d’assurance vie… Ces dons serviront à financer le service de recherche et de développement pour la mise au point de nouveaux produits essentiels pour la santé de la population. À la différence du don, le legs ne prend qu’après votre décès. De la sorte, l’ouverture de la succession ne sera déclenchée qu’après le départ pour l’au-delà du testateur. Le délai d’attente est donc incertain.

De nos jours, tout le monde peut donner un legs à l’Institut Pasteur, quel que soit son statut. L’organisme accepte d’ailleurs tous types de biens mobiliers et immobiliers. De plus, il n’est pas nécessaire d’être millionnaire pour faire un legs. Pour les individus qui n’ont pas d’héritiers, il est fortement recommandé d’opter pour un legs universel.

Comment léguer à l’Institut Pasteur ?

Pour faire un legs à l’Institut Pasteur, vous êtes tenu de rédiger un testament et de le remettre en main propre à un notaire. Le document doit mentionner le type de bien offert ainsi que les coordonnées du bénéficiaire, notamment l’adresse du siège de la fondation : Institut Pasteur, 25-28 Rue du Dr Roux, 75015 Paris. Pour vous accompagner dans cette démarche, il est plus judicieux de consulter un notaire à proximité de votre domicile. Il est le mieux placé pour vous aider à rédiger un acte en bonne et due forme. Pour en trouver, demandez conseil à votre entourage. Sinon, parcourez les pages jaunes et les annuaires professionnels. Les professionnels de l’immobilier collaborent aussi régulièrement avec des notaires. De ce fait, il ne faut pas hésiter à les contacter. Ils seront en mesure de vous suggérer des prestataires fiables dans votre région.

Où demander le remboursement d’un timbre fiscal ?
Découvrir les services des fiduciaires