Crédit d’impôts pour l’isolation des combles

credit d impot pour la transition energetique

Meilleure pour l’environnement, l’isolation des combles est un passage obligé si vous voulez réaliser des travaux pour alléger votre facture d’énergie. Ce type de travaux pour isoler est un investissement rentable rapidement qui vous permettra de vivre dans une maison plus verte et plus économe. Alors, comment financer vos aménagements grâce au crédit d’impôt ?

Les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt

Aussi appelée crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), cette aide de l’État a été mise en place depuis quelques années déjà. Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions :

  • Un logement en France
  • Dont vous êtes propriétaire ou locataire
  • Le logement doit vous servir de résidence principale
  • Il doit être achevé depuis plus de 2 ans à la date des travaux (condition d’ancienneté)

Vous pouvez retrouver des simulateurs et devis en ligne pour estimer vos travaux et obtenir le prix d’isolation des combles.

Les travaux éligibles

Différents types de travaux sont pris en charge : travaux d’isolation, travaux d’isolation thermique mais aussi le chauffage et les énergies renouvelables. Pour l’isolation vous pouvez par exemple refaire l’isolation des combles, des murs, du plancher, etc. Quant au chauffage, le CITE s’applique aux poêles à bois, chaudières à condensation, etc. Deux conditions sont nécessaires concernant l’entreprise et la nature des travaux. Il faut d’abord bien veiller à choisir une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir prétendre à la réduction d’impôts. Cette certification est un gage de qualité et de compétence du professionnel. Cependant, elle doit être obtenue pour les travaux spécifiquement entrepris. Autrement dit, pour les combles par exemple, il faut faire appel à une société certifiée RGE et spécialisée dans l’isolation des combles. Ensuite, les travaux (pose et matériel) doivent être réalisés par la même entreprise.

Le montant de la réduction d’impôts

La réduction d’impôts pour vos travaux de rénovation à laquelle vous pouvez vous attendre est de 30 %. Des aménagements au champ d’application du CITE ont été instaurés par la loi de finances pour 2018, par exemple réduisant ce taux à 15 %. Renseignez-vous bien avant de lancer les travaux. Le crédit d’impôts est valable que vous soyez imposable ou non. Dans ce dernier cas, vous obtiendrez une restitution du surplus. Ce sont des montants maximum de dépenses pouvant être prises en charge au titre du CITE pour un même contribuable et un même logement et sur une période 5 ans. Attention cependant, le CITE ne sera peut-être pas reconduit après 2018. Il faudra donc se dépêcher pour entreprendre des travaux avant le 31 décembre 2018.